Comparateur d'assurance: santé, prévoyance, retraite, vie, assurance habitation, voyage, auto, moto, prêt, assurance professionnelle, assurance animaux

Institut de veille sanitaire (InVS)

Comparateur de mutuelle santé

Comparer les tarifs, les garanties et les remboursements des meilleures mutuelles santé du marché. Devis gratuit et sans engagement.

Institut de veille sanitaire (InVS)

Institut de veille sanitaire (InVS) 

Institut de veille sanitaire (InVS)

 

Institut de veille sanitaire (InVS) 
12 rue du Val d’Osne
94441 Saint-Maurice cedex
Tél. : +33(0)1 41 79 67 00
Fax : +33(0)1 41 79 67 67

 

Établissement public administratif placé sous la tutelle du ministère chargé de la Santé, l’Institut de veille sanitaire réunit les missions de surveillance, de vigilance et d’alerte dans tous les domaines de la santé publique.

Organisation de l'institut de veille sanitaire (InVS) :
L’InVS est composé de plusieurs départements et services :
- la Direction scientifique
- le Département de la coordination des alertes et des régions
- cinq départements scientifiques exercent les missions de l’InVS dans leurs champs respectifs
- cinq services transversaux
L’InVS dispose également d’un réseau régional, les Cellules interrégionales d’épidémiologie (Cire), qui relaient son action et exercent une partie de ses missions au niveau régional.
Elles sont placées sous la responsabilité scientifique de la directrice générale de l’InVS et sont localisées au sein des Agences régionales de santé (ARS), au plus près de l’autorité sanitaire.
Les Cire fournissent aux ARS un appui méthodologique et une expertise indépendante des signaux d’alerte sanitaire.
Le dispositif compte 17 Cire, 15 métropolitaines et 2 ultramarines. Neuf Cire sont interrégionales, huit sont monorégionales.

Créé par la loi du 1er juillet 1998 relative au renforcement de la veille sanitaire et au contrôle de la sécurité sanitaire des produits destinés à l’homme, l’InVS a vu son champ d’action complété et renforcé par la loi du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique, afin de répondre aux nouveaux défis révélés par les crises sanitaires récentes et les risques émergents.

 

Les missions de l’InVS s’appliquent à l’ensemble des domaines de la santé publique :

  • les maladies infectieuses
  • les effets de l’environnement sur la santé
  • les risques d’origine professionnelle
  • les maladies chroniques et les traumatismes
  • les risques internationaux et tropicaux


 

Missions :

 

Les missions confiées à l’InVS recouvrent :

  • la surveillance et l’observation permanentes de l’état de santé de la population
    L’InVS participe au recueil et au traitement des données sur l’état de santé de la population à des fins épidémiologiques, en s’appuyant notamment sur des correspondants publics et privés constituant le réseau national de santé publique
  • la veille et la vigilance sanitaires
    L’lnVS est chargé de rassembler, analyser et actualiser les connaissances sur les risques sanitaires, leurs causes et leur évolution ; de détecter de manière prospective les facteurs de risque susceptibles de modifier ou d’altérer la santé de la population ou de certaines de ses composantes, de manière soudaine ou diffuse ; d’étudier et de répertorier, pour chaque type de risque, les populations les plus fragiles ou menacées

    Réseaux et partenaires
    Les réseaux nationaux partenaires de l’InVS
    L’InVS s’appuie sur des réseaux nationaux participant à la surveillance de l’état de santé de la population, dont il anime la fonction de veille sanitaire : les Centres nationaux de référence (CNR) ; les registres de morbidité ; les réseaux de lutte contre les infections nosocomiales et les professionnels de santé hospitaliers et libéraux (déclaration obligatoire de certaines maladies).
    Il fait appel aux différents systèmes de surveillance ou réseaux de services de soins : les services hospitaliers (services d’urgence, services de médecine spécialisée…) ; les laboratoires hospitaliers ou privés (réseau de surveillance des gonococcies, des infections invasives bactériennes et méningées…) ; les médecins généralistes, les médecins du travail pour le thème spécifique de la santé en milieu professionnel…
    Les réseaux européens et internationaux
    Au niveau européen, l’InVS représente la France au Conseil d’administration du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (European Centre for Disease Control and Prevention, ECDC) et ses experts participent à différentes instances. Il contribue activement au développement des réseaux de surveillance et de contrôle des maladies transmissibles et environnementales en Europe.
    Au plan international, l’InVS participe au bureau de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à Lyon et collabore avec le bureau régional de l’OMS pour l’Europe.

  • l’alerte sanitaire
    L’InVS doit informer sans délai le Ministre chargé de la santé en cas de menace pour la santé de la population ou de certaines de ses composantes, quelle qu’en soit l’origine, et lui recommander toute mesure ou action appropriée pour prévenir la réalisation ou atténuer l’impact de cette menace
  • une contribution à la gestion des situations de crise sanitaire
    L’InVS propose aux pouvoirs publics toute mesure ou action nécessaire.

L’InVS participe, dans le cadre de ses missions, à l’action européenne et internationale de la France, notamment à des réseaux internationaux de santé publique dédiés à la surveillance et à l’alerte sanitaire.

 

 

Champs d'action

 

Les missions de l’InVS s’appliquent à l’ensemble des domaines de la santé publique :

  • les maladies infectieuses : infection par le VIH, virus des hépatites B et C, infections sexuellement transmissibles, tuberculose, risques infectieux d’origine alimentaire, zoonoses, maladies évitables par la vaccination, infections nosocomiales et résistance aux antibiotiques, infections respiratoires, grippe saisonnière et grippe pandémique, arboviroses, maladies tropicales et risques d’importation ;
  • les effets de l’environnement sur la santé : risques liés à la pollution de l’air, aux expositions aux polluants chimiques, aux rayonnements ionisants, risques hydriques, nuisances physiques, risques liés aux variations climatiques... ;
  • les risques d’origine professionnelle : cancers d’origine professionnelle, effets de l’amiante et des fibres de substitution, troubles musculo-squelettiques, morbidité liée aux expositions professionnelles... ;
  • les maladies chroniques et les traumatismes : cancers, maladies cardio-vasculaires, diabète, nutrition, accidents et traumatismes, maladies respiratoires, santé mentale, maladies rares... ;
  • les risques internationaux : maladies infectieuses touchant d’autres pays mais susceptibles d’atteindre des ressortissants français ou d’être importées (grippe pandémique, Ebola, fièvre jaune, arboviroses), maladies et menaces touchant les départements d’outre mer et les départements français d'Amérique : dengue, maladie de chagas, pollution par les pesticides ou le mercure...

 

Autres agences sanitaires :

Source : invs.sante.fr

 

 

 
^
Compagnies d'assurance auto, moto, habitation, vie, sante | Contact | Plan du site XML | © 2019 assufr.com |